DIRECTION


Historique Direction >> Biographie de Serge Tremblay

Biographie de Serge Tremblay

Marco ParadisSerge Tremblay est né le 22 janvier 1965 à St-Eustache. A l’age de neuf ans sa famille emménage à St-Francois de Sales et il y passera tout le reste de son enfance.

Ses premiers contact avec la musique sont des disques de "Led Zeppelin", "The Who","Genesis","Yes"et autres formations du genre, que lui ont prêté ses aînés lorsqu’il était jeune. Les sonorités psychédéliques de cette époque le suivront ensuite toute sa vie.

En 1979 un de ses cousins l’invite dans un sous-sol d’église ou son groupe donne un concert. Ce spectacle est certainement l’un des plus important de sa vie. Pour la première fois il entend de la musique jouée par des musiciens en chair et en os. L’ambiance, l’intensité du son et la gestuelle des musiciens le bouleverse. Sur le champ, a l’age de 14 ans, il décide hors de tout doute de ce que sera sa vie.

A la demande de Serge son cousin commence à lui donner des leçons de basse. La première chanson qu’il a apprend a jouer est nulle autre que "Get back"des Beatles. A la fin de l’année scolaire il donne son premier concert et en conserve un agréable souvenir. Les filles était la!

L’été suivant il entre en contact avec un autre instrument, la guitare, et atteint finalement le summum en remplaçant le guitariste du groupe de son cousin. Enfin, il joue au sein de ses premières idoles. De plus cet instrument lui permet de divertir les filles sur le bord d’un feu tout en pratiquant son chant. La mère de Serge a un piano "Wurlitzer" a la maison, et Serge commence également a s’y intéresser.

Au cégep il forme son premier groupe de musique progressive baptisé "Brain Waves". Nous sommes au début des années 80 et le groupe "Rush" règne sur le monde. Inspiré par ce trio il commence à composer de la musique et deux de leurs chansons tournent à la radio dans la région du Saguenay. "Brain Waves" entreprend une tournée régionale qui les amènent à jouer entre autres dans un bar de spectacle tenu par Marco Paradis. Une fois cette tournée et l’année scolaire terminée, le groupe se dissout.

Serge continue a être actif en tant que guitariste pour différents artistes entre autres Michel Gauthier et le duo "Spes" dans lequel figurent les frères Michel et Guy Pedneault propriétaires du "Terroir", le seul studio d’enregistrement du Saguenay-Lac-St-Jean a l’époque.

La première rencontre professionnel entre Serge et Marco Paradis s’effectue à cette période. Le frère de Serge, Jean-Claude est batteur d’un groupe dans lequel Marco Paradis (a la guitare) et Robin Gaudreault (a la basse) font partie et qui s’appelle "Next".Ce groupe a ceci de particulier c’est qu’il ne travaille que du matériel original, un phénomène qui est plutôt rare dans la région. Les textes sont en anglais et le groupe se cherche un chanteur capable de s’exprimer dans cette langue ce qui est aussi très rare. Suite a l’invitation de se joindre a eux Serge accepte et cette aventure les amènent a enregistrer un petit disque qui tourne légèrement sur les ondes de la station radio locale. "Next" se produit également a l’occasion de quelques spectacles et malgré le fait que le matériel du groupe est entièrement original, obtient un bon succès. Faute de moyens, de producteurs, et de structures artistiques dans la région le groupe se résout à se séparer.

Serge se déniche un emploie dans une scierie, mais son manque d’aptitude aux travaux manuels lui fait rapidement quitter cet emploi. La mode est au chansonniers dans les bars et l’époque des groupe est plutôt révolue. Chaque endroit ou presque présente des spectacles d’un ou de deux musiciens qui s’accompagnent a la guitare en chantant des airs populaires. Suite à quelques observations, il en déduit que ce moyen de gagner sa vie lui conviendrait. Il avait d’ailleurs eu l’occasion de rencontrer Marco Paradis en tant que chansonnier avant l’aventure de "Next".Le coté festif de ce travail et l’indépendance qui y est relié n’est pas étranger au choix de Serge. Ainsi en 1988 il prend la route, seul, et entreprend une tournée des bars qui s’étendra sur plusieurs années.

Il travaille également sur des "jingles" et participe a l’enregistrement collectif d’un album de Noël organisé par des gens et des musiciens de la région. Sur ce disque son interprétation gospel du "Glory Alleluia" est fortement remarqué et obtient un bon succès en tournant sur les ondes radio du Saguenay-Lac-St-Jean.

L’occasion lui est également donnée d’accompagner une chanteuse du nom d’Annie Major-Matte pour la tournée de son premier album. Annie est appuyé par une solide équipe et cette tournée les emportent jusqu’au centre Bell de Montréal en première partie d’un spectacle de "Garou".Cette salle de concert est la plus grande du Québec et ne laisse aucun musiciens indifférents après y avoir donner une prestation. Dans le cas de Serge il n’y a pas eu d’exception et il garde un souvenir impérissable de cette expérience.

En 2001 il est contacté de nouveau par Marco Paradis qui établit les bases d’un projet dans lesquels les valeurs musicales communes se rejoignent. Marco propose a Serge de devenir le chanteur et le claviériste d’un tout nouveau groupe qui s’appellera "Direction". Il réfléchit attentivement aux intentions de Marco : créer une formation sérieusement inspirée par les groupes progressifs des années 70 et 80, mais avec des textes en français et accepte de s’y joindre.

Sa contribution au sein de "Direction" est un apport inestimable pour la formation et ses performances sont régulièrement applaudit au sein des articles de journaux et de magazines. Une reconnaissance bien méritée!

Et l’aventure se continue! Dans la même "Direction"!